Et si on apprenait à communiquer?

CNV communication non violent Marshall Rosenberg Paix Agir communiquer conscience decision-action.online

« Les jugements portés sur autrui sont des expressions détournées de nos propres besoins inassouvis. » Marshall Rosenberg 

Les autres sont des miroirs! Ce que vous pourriez considérer chez eux comme des défauts, et qui donc suscite chez vous des reproches à leur encontre, sont en fait le reflet d’une facette de vous-même qui vous dérange, que vous pouvez accueillir, observer, accepter ou changer si vous le souhaitez.

Cette prise de conscience ne s’effectue pas du jour au lendemain, mais une chose est certaine: elle apporte un apaisement intérieur immense! Avez-vous déjà eu l’occasion de le constater?  Les autres sont donc des partenaires privilégiés pour vous aider à vous améliorer. Mais encore faut-il vouloir les comprendre et réussir à le faire! Car oui, la chose est très difficile!

« Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait
des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même… »
Encyclopédie du savoir relatif et absolu, Edmond Wells

L’enseignement de Marshall Rosenberg est d’une aide précieuse si vous souhaitez progresser et améliorer la communication avec les autres. La pratique de la communication non violente (CNV) permet de faire des pas de géants dans la compréhension de l’autre. Combien de conflits, de malentendus, de querelles, d’incompréhensions seraient épargnés si nous étions un peu mieux éduqués à la communication! Si nous avions tous comme but de comprendre l’autre au lieu de le juger, de le condamner…

Rosenberg part du principe que tous les êtres humains ont des besoins fondamentaux semblables; ils sont naturellement capables de compassion et peuvent faire preuve de bienveillance vis-à-vis de leurs besoins et de ceux de leurs semblables.

Les 4 étapes de la CNV:

  1. Observez et accueillez objectivement les propos, la situation qui se présentent, sans vouloir les évaluer ou les juger.
  2. Identifiez et exprimez les sentiments que la situation ou les propos ont provoqués, en disant « je » (toujours sans interprétation ni jugement).
  3. Partagez le besoin lié à ces sentiments: dites quelles sont vos motivations, vos aspirations.
  4. Formulez une demande qui satisferait ces besoins: présentez-la de manière positive, réalisable et concrète, mais sans l’exiger.

Si cette procédure vous semble trop contraignante (mais tous ses éléments deviennent rapidement une habitude en la pratiquant régulièrement), retenez que ce que l’autre dit n’est en fait que l’expression d’un besoin et que votre tâche consiste non pas à juger la personne, mais à déchiffrer le besoin qu’elle exprime.

Et tout devient plus paisible! Pour vous encourager dans cette direction, je vous laisse méditer sur cette merveilleuse citation qui ouvre la porte sur des perspectives très réjouissantes:

« Moins on aime ce qu’une personne fait,
plus c’est important de voir les bonnes raisons
qu’elle a d’agir de cette manière. »
Marshall Rosenberg

Vous souhaitez persévérer dans cette voie? Soyez-en félicité et remercié! Permettez à d’autres de garder le cap en partageant vos expériences dans les commentaires…

Avec toute ma bienveillance,

Viviane


 

 

Viviane Kuhn

Guérisseuse, médium Channeling et Soins de guérison Corps&Ame

Cliquez ici pour laisser un commentaire